[Récit]CAN 2021: les Etalons assurent l’essentiel face au Cap-Vert

Après la contre-performance face aux lions indomptables en match d’ouverture de cette 33e édition de la Coupe d’Afrique des Nations (1-2), les Etalons n’avaient pas droit à l’erreur pour leur deuxième sortie, ce soir face aux Requins bleus du Cap-Vert.


Kamou Malo, de retour sur le banc après son confinement pour COVID19, a pu récupérer son défenseur vedette, Edmond Tapsoba, lui aussi absent du premier match pour le même motif. Mais il a du se passer de son capitaine, Bertrand Traoré, testé positif au COVID19.

Les Etalons ont évolué dans son schéma tactique habituel de 4-2-3-1, avec Fessal Tapsoba en pointe, et Hassane Bandé sur le côté gauche en remplacement de Bertrand Traoré.


Les capverdiens, eux, avaient entamé d’une belle manière leur compétition en disposant de l’Éthiopie 1-0. Le coach Humberto Bettencourt n’a pas changé sa tactique du premier match, avec une ligne de 5 défenseurs.

Les Etalons montraient déjà leurs intentions, avec notamment un Gustavo Sangaré très remuant dans l’entre-jeu et aux avant-postes.

Dès la quatrième minute, le premier buteur de la CAN 2021 héritait d’un ballon au point de penalty, après un débordement de Cyrille Bayala. Mais sa frappe a été contrée au dernier moment par un défenseur capverdien.


Les Etalons ont continué à pousser. Edmond Tapsoba mettait le portier des Requins bleus à contribution à la 13e minute. Sur un coup-franc obtenu par Fessal Tapsoba à 20 mètres des buts capverdiens, le défenseur du Bayer Leverkusen envoyait une lourde frappe cadrée à mi-hauteur. Vozhina ( gardien du Cap-Vert) repoussait difficilement le ballon en corner.


Les Requins bleus essayaient de sortir la tête de l’eau, en passant notamment par les côtés.


Les Etalons revenaient à la charge à la 24e minute. Sur une remontée rapide, Blati Touré envoyait une excellente passe Lazer, qui a traversé la défense capverdienne vers Hassane Bandé. L’attaquant burkinabè a résisté à la charge des défenseurs, mais a perdu son face à face avec le gardien.


Le Cap-Vert manquait le hold-up à la 29e. Sur une déconcentration de la défense burkinabè, Tavares s’est retrouvé seul à l’entrée de la surface de réparation. Le buteur capverdien envoyait une frappe au ras du sol, mais Hervé Koffi, vigilant, se déployait pour envoyer le cuir en corner.


Le Burkina trouvait la faille à la 39e minute.
Issa Kaboré, très précieux sur le couloir droit, adressait un bon centre dans la surface de réparation, après un bon débordement. Vozhina, trop court dans sa sortie, ne réussissait pas à capter le ballon. Hassane Bandé, à la réception, a conclu de la plus belle des manières, avec la poitrine. 1-0 pour les Etalons. L’attaquant de Istra (club croate) inscrivait là, son premier but en sélection.


L’arbitre renvoyait les 22 acteurs aux vestiaires sur ce score. Malgré quelques déchets, les Etalons ont rendu une copie propre en première.

De retour des vestiaires, les Etalons continuaient leur domination. Mais les capverdiens se montaient quelquefois dangereux, avec quelques incursions sur des attaques rapides.


Le Cap-Vert manquait l’égalisation à la 61e. Après une perte de balle des Etalons au milieu de terrain, Rodriguez bien servi sur le flanc gauche de la défense a pris de vitesse la défense burkinabè. Il a débordé sur le côté avant de repiquer à l’intérieur sur son pied droit.

Hervé Koffi, costaud sur sa ligne, a détourné la frappe enroulée de l’attaquant capverdien. Sueurs froides côté Etalons. Mais Hervé Koffi veillait au grain.


Après l’heure de jeu, Kamou Malo procédait à des changements : Zakaria Sanogo, Ismahila Ouédraogo et Mohamed Konaté entraient à la place de Fessal Tapsoba, Gustavo Sangaré et Cyrille Bayala.


Malgré quelques chaudes actions, les Etalons égreneront les minutes en jouant à la maîtrise jusqu’au coup de sifflet final.


Sans être flamboyants, les Etalons ont assuré l’essentiel. Malgré quelques errements défensifs et des déchets dans le jeu, les hommes de Kamou Malo ont fait un pas important vers la qualification, en revenant à la hauteur du Cap-Vert, à la deuxième place du groupe.