Workplace

Reboisement : le village de Sabtenga a accueilli l’acte II de «365 jours/365 arbres»

ID production a organisé ce 8 août 2021 la deuxième édition du reboisement «365 jours/365 arbres». Après la commune de Komsilga en 2020, c’est le village de Sabtenga, dans la commune rurale de Pabré, qui a accueilli le reboisement cette année. L’activité est promue par Prosper Wendngouda Guiedem alias «Empereur», responsable de ID production.

Dimanche, des motards, des artistes (musiciens et humouristes), des acteurs culturels et autres sympathisants, ont convergé vers le bosquet sacré de Sabtenga pour accomplir le noble acte de planter des arbres.


L’initiative citoyenne a été soutenue cette année par la société ATTP (Assistance Technique et Travaux Publics). Antoine Sampougdou, représentant de ATTP, explique que la société n’a pas hésité à accompagner l’initiative au regard de la pertinence de l’acte dans la lutte contre la désertification.


Le promoteur justifie sa démarche par une volonté de contribuer, à son échelle, à préserver l’environnement. « Cette initiative est là pour donner vie à la nature et lutter contre la désertification. Nous avons commémoré la journée internationale de l’environnement il n’y a pas longtemps. On a préféré, à notre niveau, marquer d’une pierre blanche cette journée en plantant 365 arbres», a déclaré Empereur.


Plusieurs espèces de plants ont été mises à terre : des arbres fruitiers, des arbres forestiers et des plantes médicinales. Le promoteur a par ailleurs expliqué le choix des communes rurales : «parceque les lotissements nécessitent forcément la destruction de certaines plantes».

Empereur à gauche, Rose Zida à droite


Le Dag-Noen Naaba Sanem, parrain de cette édition, a interpellé la population sur l’entretien de ces arbres. Même son de cloche du côté de la marraine, Madame Rose Zida. «Il faut prendre soin des arbres que nous venons de planter… Le tout n’est pas de planter, mais il faut un suivi», a-t-elle fait savoir.


Sur l’entretien des arbres, Prosper Guiedem a lancé un appel au ministère en charge de l’environnement, pour une dotation en clôture, afin de garantir l’éclosion des différentes plantes. Il faut noter que l’activité a bénéficié de l’accompagnement des agents des eaux et forêts, qui ont donné les directives pour une mise en terre sereine des arbres.


Le promoteur est confiant quant à l’avenir de ces arbres, vu le caractère sacré du site. Il a indiqué qu’un suivi sera fait à travers des sorties régulières de vérification.

Workplace