Workplace

RDC : Les autorités ordonnent une « évacuation obligatoire » de Goma menacée par une nouvelle éruption volcanique

Des dizaines de milliers d’habitants de Goma dans l’Est de la République démocratique du Congo (RDC) ont quitté, jeudi matin, la ville après que les autorités ont ordonné une évacuation « obligatoire » de crainte d’une nouvelle coulée volcanique.

« Les données actuelles de la sismicité et de la déformation du sol indiquent la présence de magma sous la zone urbaine de Goma, avec une extension sous le lac Kivu », a déclaré le gouverneur militaire de la province du Nord- Kivu, le lieutenant -général Constant Ndima, dans un message à la population.

Le général Constant Ndima, a évoqué dans son ordre d’évacuation un « risque de déstabilisation » des gaz dangereux dissous sous le lac Kivu, au pied du volcan qui a connu une intense activité depuis la semaine dernière.

« Des risques supplémentaires sont liés à l’interaction entre la lave et l’eau. L’Interaction du magma avec l’eau du lac, la déstabilisation du volume de gaz dissous sous le lac Kivu et l’émission de gaz en surface sont potentiellement dangereux », a déclaré l’autorité.

Selon ses propos, « on ne peut exclure une éruption à terre ou sous le lac ».

Il a ordonné une évacuation dans 10 des 18 quartiers de Goma, des zones qui seront exposées à la coulée de lave bien que cela « ne soit pas prévisible pour le moment ».

“La situation peut changer rapidement, elle est sous surveillance constante”, a prévenu le général. En “prévision de cette éventuelle catastrophe, l’évacuation est obligatoire et se fera vers Sake » , une localité à 20 km à l’ouest de Goma. Elle devra se faire « dans le calme et sans précipitation sous la coordination des humanitaires et avec les moyens de transport mis à disposition par les autorités provinciales dans chaque quartier », a poursuivi l’autorité, appelant les populations à emporter « le seul minimum, pour donner la chance à tout le monde d’embarquer après avoir pris soin de fermer leurs maisons ». La coulée de lave a fait, samedi dernier, 32 morts pendant et après l’éruption, selon un bilan officiel.

Agence Anadolu

Workplace