Workplace

Perkoa : les Sapeurs-pompiers entament bientôt la phase des plongées

L’équipe de sauvetage des huit mineurs coincés dans les galeries souterraines de la mine de zinc de Perkoa est toujours à pied d’œuvre. A la date du 11 mai 2022, plus de 3 millions de litres d’eau ont été évacués. C’est en substance l’une des informations données ce jeudi 12 mai 2022 par les responsables de la mine aux membres du comité de crise.

Les sapeurs-pompiers vont bientôt entamer la phase des plongées afin de procéder à la fouille des eaux souterraines de la mine. Mais le ministre Bassolma BAZIE de la Fonction publique, du travail et la protection sociale a exigé des responsables de la mine les résultats officiels des examens en laboratoire des eaux avant l’intervention des sapeurs-pompiers. Cependant ils continuent toujours les fouilles dans la boue. Par ailleurs, faut-il le souligner, ces actions de plongée marquent une avancée significative dans l’élan des efforts en cours pour sauver les mineurs, foi du Directeur général de la mine.

Des pompes électriques pour accélérer le pompage des eaux sont installées dans la mine. Le rythme d’évacuation est passé à une vitesse supérieure ces dernières heures. Selon le Directeur général de la mine, monsieur Hein FREY, plus de 42 millions de litres d’eau ont été pompés depuis la date du 16 avril 2022, jour de la survenue de l’accident. Il précise en outre que tout est mis en œuvre pour parer à toute éventualité dans la chaîne des travaux engagés. « Nous avons en réserve deux machines électriques » a-t-il précisé.

Aussi, a-t-il été mis en place un dispositif sanitaire d’évacuation d’urgence en collaboration avec le ministère de la Santé et de l’hygiène publique et celui de la Défense nationale et des anciens combattants.

La chaîne de solidarité à l’endroit des familles des victimes se poursuit au Haut-commissariat de la province du Sanguié, où le comité de la cellule de crise a déposé ses valises. Ainsi, la coordination des organisations des femmes du Sanguié et une délégation de l’association des anciens combattants de Koudougou sont venues témoigner leur soutien à ces familles.

Source : Service d’Information du Gouvernement

Workplace