Workplace

Pazani : la vieille disparue est morte dans des circonstances troubles

Dans son édition du 12 janvier 2021, ACTUALITE.BF informait de la disparition mystérieuse d’une vielle septuagénaire dans le quartier Pazani, arrondissement 9 de Ouagadougou. La dépouille de Dame Fati KABORE a été découverte noyée dans les eaux d’une carrière de briques à Yagma hier jeudi 14 janvier. Les circonstances de cette mort sont aussi troubles que celle de la disparition de la vieille.

Dame KABORE ne souffrait pas d’une maladie mentale, ni de problèmes d’yeux, selon sa famille. Elle avait seulement des problèmes d’audition. Il n’y a pas non plus eu de violente dispute entre elle et sa famille.

Autre détail curieux: la vieille KABORE éprouvait des difficultés pour marcher. Si bien que dans les premières recherches, la famille s’était concentrée sur l’environnement immédiat. Mais comment feue Fati KABORE a t-elle marché de nuit sur plus d’un kilomètre?

En rappel des faits, selon le récit de la famille de Dame Fati KABORE, celle-ci vomissait la veille au soir. Son fils, avec qui elle vivait, est allé dans sa maison pour s’assurer que ce n’était pas grave. Après quoi, il s’est retourné dans sa chambre, autour de 22 heures et demi. Tôt le matin, quand le fils est allé pour s’enquérir des nouvelles de sa mère, et a constaté qu’elle n’était pas là. Les deux petites filles de la vielle, qui dormaient avec elle, ont dit qu’elles ne savaient pas où leur grand-mère était allée.

La dépouille de Fati KABORE a été enlevée des eaux par les sapeurs pompiers. Après les constats d’usage, elle a été inhumée.

Workplace