Workplace

Patte d’oie : les habitants ont soif d’eau et d’explications

Depuis plus de deux semaines, les habitants du quartier Patte d’oie de Ouagadougou vivent un calvaire, en l’occurence des coupures intempestives d’eau. Ils montent parfois la garde toute la nuit, afin de recueillir le minimum d’eau.

Pour en savoir plus sur cette situation, ACTUALITE.BF est allé à l’encontre des résidents des concernés ce mercredi 03 février.
Quand nous avons rencontré M. Issaka OUEDRAOGO, vendeur d’eau dans une borne fontaine, la désolation se lisait sur son visage. Il nous a confié ceci : «Cela fait un bon moment que je n’arrive plus à avoir la recette quotidienne. J’essaie de me débrouiller dans ce petit commerce d’eau afin de subvenir aux besoins de ma famille. Mais ça devient de plus en plus difficile avec les coupures à ne point finir. Nous assistons impuissamment aux disputes entre les clients. Chacun veut avoir au moins un bidon d’eau de boisson.”

La vieille Mariam KABORE peine à avoir de l’eau.

Mais jusque-là, les habitants de la Patte d’oie ne savent pas ce qui se passe. “Quand les agents de l’ONEA viennent nous donner les factures, nous exposons nos problèmes. Ils promettent de les transmettre à qui de droit, mais jusqu’à présent, rien n’a changé ».
Pour Boulkissa KOUANDA, la priorité aujourd’hui à la Patte d’oie, c’est d’avoir de l’eau pour boire et cuisiner. “Nous-nous reveillons très tôt le matin pour avoir un peu d’eau. Nous en souffrons énormément. Si rien n’est fait au niveau de la Société de l’eau, nous risquons ne pas tenir le coup”, a-t-elle affirmé.
La vieille Mariam KABORE, qui s’approvisionnait en eau à la fontaine ou dans la cour voisine, témoigne : « Avant-hier, j’ai passé toute la journée sans eau chez moi. La fontaine était pleine de monde. C’était pratiquement impossible de s’en approcher ».
Jointe au téléphone par ACTUALITE.BF pour comprendre l’origine de ces coupures d’eau, Maimouna SANKARA, chargée de communication à l’Office National de l’Eau et de l’Assainissement (ONEA), a promis de fournir des informations, sans suite.

Workplace