Workplace

Passé colonial : une délégation du parlement belge visitera la RDC, le Rwanda et le Burundi en septembre

Une délégation de la commission spéciale de la Chambre parlementaire belge « chargée d’examiner le passé colonial de la Belgique » effectuera en septembre une visite de travail en République Démocratique du Congo (RDC), au Rwanda et au Burundi, en vue de la «reconnaissance du passé colonial » et la « définition de mesures réparatrices dans le dialogue et l’écoute » ont rapporté vendredi des médias belges.

Workplace
Annonces
Workplace

Le député Groen Wouter De Vriendt, qui préside la commission spéciale, qualifie cette future visite de question de « respect élémentaire », a rapporté la Libre Belgique.

«C’est logique que la reconnaissance du passé colonial et la définition de mesures réparatrices se fassent dans le dialogue et l’écoute. Mettre cela dans les mains des seuls Belges serait faire preuve du même paternalisme que pendant la période coloniale elle-même. Ce serait une erreur historique» a déclaré le député Groen Wouter De Vriendt.

Selon le journal, tous les experts ont insisté pour qu’une “visite de travail ait lieu”.

Ces dernières années, la Belgique manifeste un regain d’intérêt marqué pour l’héritage du passé colonial du pays et toutes ses implications. En témoigne la mise en place en juillet 2020 d’une commission parlementaire chargée de faire la lumière sur l’État indépendant du Congo (1885-1908) et sur le passé colonial de la Belgique au Congo (1908-1960), au Rwanda et au Burundi (1919-1962) et d’en tirer des enseignements pour l’avenir.

En Afrique centrale, la Belgique a colonisé la République démocratique du Congo, RDC (ex-Zaïre) de 1908 à 1960 ainsi que le Burundi et le Rwanda (1906-1962).

Secoués par des conflits cycliques à relents ethniques, le Burundi et le Rwanda ont toujours accusé la Belgique d’être à l’origine des rivalités entre hutus et tutsis, principales ethnies des deux pays.

Agence Anadolu

Workplace