Workplace

Paris : des incidents éclatent suite à la réélection de Macron

Des incidents sont intervenus sur la place de la République, dans la capitale française, en marge d’une manifestation d’opposition à la réélection d’Emmanuel Macron pour un second mandat présidentiel.

La situation était très tendue, selon les correspondants de l’Agence Anadolu (AA) sur place, alors que plusieurs centaines de manifestants se sont rassemblés pour protester contre la réélection de président français. Des slogans tels que “Même si Macron ne veut pas, nous on est là” ont été scandés par les centaines de manifestants présents sur place.

Les forces de l’ordre font usage de gaz lacrymogènes et ont nassé les participants après avoir procédé aux sommations d’usage visant à les disperser, tandis qu’un petit groupe de protestataires lançaient des projectiles contre les forces de sécurité.

Certains manifestants son plaqués au sol par les forces de l’ordre alors que la place est taguée de slogans tels que “Le monde brûle en tagg” et “Paris antifa”, ont pu constater les correspondants de l’AA.


Le président sortant, Emmanuel Macron a été réélu pour un second quinquennat, ce dimanche 24 avril 2022, après avoir remporté la majorité des suffrages exprimés, dans le second tour de l’élection présidentielle française, face à la candidate du Rassemblement national (RN) Marine Le Pen.

Selon les résultats provisoires rendus publics à 20 h 00 (18.00 GMT) par l’institut de sondage Ipsos-Sopra Steria pour France Télévisions, Radio France, France 24, les chaînes parlementaires et Le Parisien, le candidat de La République en Marche (LAREM) aurait remporté 58,2 % des suffrages exprimés tandis que la candidate RN récolterait 41,8 points.

Agence Anadolu

Workplace