Workplace

PAN 2021-2023 du PGO : les engagements présentés aux acteurs des régions du Plateau-Central, des Hauts-Bassins, du Nord et de l’Est

La campagne de communication autour du troisième plan d’actions national 2021-2023 (PAN3) du Partenariat pour un Gouvernement Ouvert a débuté simultanément dans quatre régions ce lundi 8 août 2022. Il s’agit des régions du Plateau-Central, des Hauts-Bassins, du Nord et de l’Est.

Workplace
Annonces
Workplace

Il s’agira de présenter au cours des différentes rencontres, les neuf engagements du PAN 3 répartis autour de cinq (05) thématiques.

La première thématique qui porte sur « la participation citoyenne » est opérationnalisée à travers trois (03) engagements qui sont :

  • Engagement n°1 : Renforcer la participation des populations à la mise en œuvre de la police de proximité ;
  • Engagement n°2 : Impulser le processus de décentralisation au Burkina Faso ;
  • Engagement n°3 : Renforcer la promotion de la citoyenneté.

La deuxième thématique concerne « la transparence » et compte un (01) engagement :

  • Engagement n°4 : Améliorer la participation citoyenne dans le processus budgétaire.

La troisième thématique est relative à « l’efficacité de l’administration publique ». Elle compte deux (02) engagements :

  • Engagement n°5 : Opérationnaliser le dispositif d’enregistrement et de traitement des plaintes et suggestions dans trois (03) ministères ;
  • Engagement n°6 : Améliorer la qualité des prestations offertes par l’administration aux usagers/clients.

La quatrième thématique, intitulée « équité et justice sociale », renferme deux (02) engagements :

  • Engagement n°7 : Renforcer la confiance entre la population et la justice
  • Engagement n°8 : Renforcer la participation des femmes aux instances de prise de décision (exécutif, législatif et municipales) et accroitre leur autonomisation socioéconomique.

Quant à la cinquième thématique, elle est relative à « l’accès à l’information » et comporte un (01) engagement :

  • Engagement n°9 : Renforcer la communication sur le gouvernement ouvert au Burkina Faso.

« A l’observation, tous ces engagements revêtent une importance capitale pour notre pays qui doit faire face aujourd’hui à de nombreux défis : une crise de citoyenneté, une insécurité grandissante, une crise de confiance entre gouvernants et gouvernés, une crise de confiance entre les populations et les institutions, une administration publique qui devrait gagner davantage en qualité, etc. C’est pourquoi, j’ai la ferme conviction que la mise en œuvre de ces engagements permettra de relever tous les défis ci-dessus énumérés. » a souligné le gouverneur de la région du Plateau-central Sy Assétou Barry/Traoré.

Le coût total de mise en œuvre des engagements qui sont portés par les départements ministériels s’élève à deux milliards sept cent dix-sept millions huit cent cinquante mille FCFA.

C’est dans un souci de redevabilité auprès des citoyens en vue d’une meilleure appropriation des principes et valeurs du gouvernement ouvert que cette activité est organisée.

DCRP/MFPTPS

Workplace