Workplace

Paludisme : comment le Rwanda a reculé de 3 millions de cas en 3 ans

Le Rwanda a enregistré une forte baisse des cas de paludisme au cours des trois dernières années, a déclaré dimanche le Rwanda Biomedical Center (RBC) à l’occasion de la Journée mondiale du paludisme.

Les cas de paludisme au Rwanda ont diminué de 4,8 millions en 2017 à 1,8 million en 2020, et les cas graves de paludisme sont passées de 18.000 en 2016 à 3.000 en 2020, a indiqué le RBC dans un communiqué.

Les décès liés au paludisme ont également diminué de 700 en 2016 à 148 en 2020, grâce aux efforts déployés par le gouvernement rwandais, ainsi qu’à la participation des communautés.

La destruction des gîtes larvaires des moustiques par des drones, les tests de diagnostic précoce du paludisme et les traitements sont efficaces dans la lutte contre la maladie au Rwanda, a déclaré dimanche à Xinhua Aimable Mbituyumuremyi, le chef de la division paludisme du RBC, au cours d’un entretien téléphonique.

“Alors que nous nous joignons au reste du monde pour marquer la Journée mondiale du paludisme, nous sommes heureux de constater des progrès positifs et de grandes réalisations dans l’éradication du paludisme dans notre pays”, a-t-il ajouté.

Au Rwanda, le paludisme est souvent présent pendant la saison des pluies et survient surtout dans les provinces forestières et montagneuses.

Agence Xinhua

Le titre est de ACTUALITE.BF

Workplace