Workplace

Ouganda: une ville interdit aux femmes de s’asseoir à l’avant des camions

Les autorités de la ville de Lira, dans le nord de l’Ouganda, ont interdit aux femmes de s’asseoir à côté des conducteurs de camions, dans le but de diminuer le nombre d’accidents de la route.

“On a constaté que les femmes assises aux sièges avant, déconcentrent les chauffeurs, qui finissent par provoquer des accidents de la route dans la ville de Lira”, a déclaré à l’Agence Anadolu (AA) l’agent de la circulation, Leonard Ulam, faisant savoir que l’interdiction a pris effet, mercredi soir, pour réduire le nombre de ces accidents meurtriers.

Ulam a ajouté que la majorité des camions transportaient des commerçants vers et depuis les différents marchés hebdomadaires de la région.

Selon des rescapés d’accidents de la route, les femmes qui prennent place à l’avant des camions seraient les épouses ou les petites amies des chauffeurs.

La décision de l’interdiction a été prise à la suite d’un accident survenu le 10 janvier à Lira, ayant fait sept morts et dix-neuf blessés.

Les autorités ont affirmé que la conduite imprudente, les excès de vitesse et la surcharge sont également parmi les causes d’accidents.

*Traduit de l’arabe par Malèk Jomni

Agence Anadolu

Workplace