Workplace

Ouagadougou : un « trio » de présumés délinquants mis aux arrêts par la Police Nationale

Dans le cadre de ses missions régaliennes, la Police Nationale à travers le CPA de Boulmiougou vient de soulager les populations des quartiers Bonam, pissy, Cissin, et Sondogo de la ville de Ouagadougou des multiples agressions à mains armées dont elles subissaient.

Workplace
Annonces
Workplace

En effet, armés de leur fusil kalachnikov et d’un pistolet automatique, de couteau, d’arraches clous et portant parfois des cagoules, ce « trio » de présumés malfaiteurs a à son actif plusieurs agressions armées occasionnant parfois des pertes en vie humaine. De Cissin à Sondogo en passant par Pissy, ce groupe a semé la terreur car leur mode opératoire était très violent.

Après avoir enregistrées plusieurs plaintes et à l’issue d’investigations bien poussées, le Commissaire de police DIANDA Issouf et ses éléments ont pu mettre fin aux activités malsaines de ce groupe et saisir un lot de matériels dont un fusil kalachnikov avec son chargeur garni de vingt-sept (27) munitions ,un (01) pistolet automatique de calibre 7,62 mm plus un (01) chargeur garni de six (06) munitions ,trois (03) vélomoteurs dont deux (02) de marque Yamaha modèle Sirius et un (01) de marque Yamaha, modèle Force X et des arrache-clous.

La police nationale saisi l’occasion pour saluer la franche collaboration de la population qui a permis l’atteinte de ces résultats. Elle l’invite a toujours dénoncer tout cas suspects aux numéros verts 17 ; 16 ou 1010.

Police Nationale

Workplace