Workplace

Ouagadougou : les acteurs du Fonds Vert pour le climat réfléchissent à la mobilisation des ressources

Le ministre de l’Environnement, de l’Economie Verte et du Changement Climatique, Siméon Sawadogo, représentant le Premier ministre Christophe Dabiré, a procédé à l’ouverture de la troisième session du Cadre de dialogue structuré national du Fonds Vert pour le Climat, dans la matinée de ce mardi 14 septembre 2021 à Ouagadougou.

Cette session du Cadre de dialogue a réuni plus de cent cinquante participants constitués des représentants des services techniques concernés par la lutte contre les changements climatiques, des entités de la mobilisation de la finance climat, des partenaires techniques et financiers, etc.

Organisée par le Secrétariat Exécutif du Fonds Vert pour le Climat au Burkina Faso, avec l’appui de la Coopération Luxembourgeoise, cette session se tient du 14 au 16 septembre 2021.

Le représentant du chef du gouvernement a tout d’abord salué l’implication et l’engagement des différents partenaires.

Selon le ministre de l’Environnement, de l’Economie Verte et du Changement Climatique, le Cadre de dialogue structuré national constitue une plateforme nationale qu’on doit saisir pour renforcer cette synergie d’actions entre les parties prenantes, dans la perspective d’une mobilisation plus importante des financements climatiques en général, et du Fonds Vert pour le Climat en particulier.

Workplace