Workplace

Ouagadougou : arrestation de manifestants pro-russes

A l’appel de plusieurs organisations de la société civile, des manifestants ont battu le pavé ce 23 avril 2022 à Ouagadougou pour réclamer une coopération avec la Russie, dans le cadre de la lutte contre le terrorisme. Malgré l’interdiction de la marche par le Haut-Commissariat de la province du Kadiogo, quelques manifestants ont pu se regrouper dans la matinée.

Prévu pour se tenir à la place de la nation, le grand rassemblement voulu par les organisateurs de la marche, n’a finalement pas eu lieu. La zone a été quadrillée par les forces de l’ordre, contraignant ainsi les marcheurs à se regrouper dans les alentours.

Aux environs de 09H, les manifestants regroupés au niveau de la Cathédrale Notre Dame de l’Immaculée conception ont été dispersés au gaz lacrymogène par la gendarmerie et la CRS. Des courses poursuites ont même été engagées, avec l’arrestation de certains manifestants.

Des manifestants amenés par les forces de l’ordre dans leur cargo

Les forces de l’ordre ont pu libérer les artères au niveau du centre ville, ce qui a amené les manifestants à changer de stratégie, et à parader dans les différents quartiers avec des drapeaux russes.

Workplace