Opération anti-contrebande : saisies majeures de produits illicites dans le Centre-Est

Les unités d’élite de la gendarmerie burkinabè, précisément la Brigade de Recherches de Tenkodogo et la Brigade Territoriale de Pouytenga, ont procédé à des saisies majeures de produits de contrebande très convoités par les groupes armés terroristes.

Annonces

Ces opérations, menées les 18 janvier et 1er février 2024, ont conduit à la confiscation de divers articles prohibés, dont 24 kg de chanvre indien, 664,8 kg de cyanure, 4920 explosifs, six rouleaux de cordon détonateur, ainsi que 55 cartons de produits interdits de la marque SOCOMOL, totalisant 770 kg, et divers autres articles illicites.

Les Brigades de Recherches de Tenkodogo et de Pouytenga, parties intégrantes du Groupement de Gendarmerie Départementale de Tenkodogo relevant de la 6ème Légion de Gendarmerie, ont déjà démantelé plusieurs réseaux de contrebandiers, mais la lutte contre ce fléau persiste.

Face à cette menace persistante, la gendarmerie nationale du Burkina Faso appelle instamment les citoyens à redoubler de vigilance, notamment dans le contexte actuel de terrorisme, et à signaler toute activité suspecte à la Brigade de Gendarmerie ou au Commissariat de Police le plus proche. En cas de besoin, il est recommandé d’utiliser les numéros verts suivants : Centre National de Veille et d’Alerte (1010), Gendarmerie (16), Police (17).