Nouvelles règles au Burkina : impératif d’approvisionnement local avant l’importation de panneaux solaires

Un communiqué conjoint émis par les ministères du Développement Industriel, du Commerce, de l’Artisanat et des Petites et Moyennes Entreprises, ainsi que de l’Énergie, des Mines et des Carrières, établit de nouvelles directives pour l’importation de panneaux solaires, exigeant un quota spécifique d’achats locaux avant toute importation.

Le communiqué conjoint émis le 12 avril 2024 a apporté des changements significatifs dans le processus d’importation des panneaux solaires. Désormais, les opérateurs économiques évoluant dans le secteur des équipements solaires devront respecter un quota d’enlèvement préalable auprès des unités nationales de production.

Selon les termes de ce communiqué, il est requis d’acheter un panneau solaire auprès des unités nationales pour chaque trois panneaux importés. Cette mesure vise à promouvoir l’industrie locale et à renforcer la collaboration entre les acteurs du secteur des équipements solaires.

Annonces

La preuve de l’enlèvement des panneaux solaires auprès des unités nationales est dorénavant une pièce obligatoire pour l’obtention de l’Autorisation Spéciale d’Importation (ASI). Les ministères impliqués comptent sur la coopération et la compréhension de tous les acteurs pour assurer la mise en œuvre réussie de ces nouvelles directives.