Workplace

Nigeria : le bilan des morts de l’épidémie de choléra s’alourdit à 296 victimes

Le bilan des morts au Nigeria s’est alourdi à 296 victimes, suite à une épidémie de choléra. Un responsable local de la santé a déclaré dans la journée du jeudi que 7 autres personnes ont également perdu le combat contre la maladie.

Selon le Dr Mohammed Kawu, secrétaire par intérim du Secrétariat de la santé et des services sociaux, 91 autres personnes ont été diagnostiquées avec la maladie dans la capitale Abuja.

Kawu a déclaré que des aides d’urgence de médicaments et de fournitures médicales sont actuellement acheminées vers les zones où la maladie sévit.

Au Nigeria, près de 11 000 personnes ont été diagnostiquées au choléra depuis le mois de janvier, cette année.

L’incapacité du pays à répondre aux besoins en eau potable et l’inaptitude d’effectuer des interventions médicales rapides et efficaces augmentent les risques d’épidémie et de décès.

Des épidémies telles que le paludisme, la polio, la typhoïde et la variole du singe sont courantes dans le pays.

Le choléra est une maladie mortelle d’origine hydrique. On estime que 1,4 milliards de personnes sont exposées au risque de choléra dans le monde, avec 2,8 millions de cas d’infection et 91 000 décès, des suites de la maladie, surviennent chaque année.

Les pays en développement sont touchés de manière disproportionnée en raison de leur manque de ressources, d’infrastructures et de systèmes de préparation aux catastrophes.

Au Nigeria, le choléra est une maladie endémique et saisonnière, survenant chaque année principalement pendant la saison des pluies et plus souvent dans les zones où l’assainissement est insuffisant.

Agence Anadolu

Workplace