Workplace

Nigeria : fermeture de l’Université de Lagos après la détection de nouveaux cas d’infection

Vehicles drive into the University of Lagos, in Lagos, on March 20, 2020. - The Nigerian government has closed all federal schools in the country, including universities, colleges, and secondary schools as a precautionary measure against the spread of the COVID-19 coronavirus. (Photo by PIUS UTOMI EKPEI / AFP)

L’Université de Lagos au Nigeria a ordonné jeudi à ses étudiants d’évacuer le campus après que certains d’entre eux ont été testés positifs au nouveau coronavirus.

Workplace
Annonces
Workplace

Cette mesure vise à limiter la propagation du virus sur le campus, a expliqué Nonye Oguama, première registraire adjointe de l’établissement.

«Aucun accès ne sera accordé aux étudiants l’après-midi du 15 juillet, les résidences seront fermées indéfiniment. Il est donc conseillé aux étudiants de prendre tous leurs effets personnels immédiatement», a-t-elle dit en ajoutant que les cours pour le reste du semestre seront donnés virtuellement à partir du 26 juillet.

L’université avait entamé les cours en présentiel fin mai, lorsque le taux de positivité au nouveau coronavirus était tombé à environ 1%, selon Mme Oguama. Elle a précisé que les mesures sanitaires étaient toujours appliquées par l’administration de l’université dans tous les lieux d’enseignement et d’apprentissage et les résidences étudiantes.

Lagos est l’épicentre de l’épidémie au Nigeria depuis que le pays a enregistré son premier cas en février 2020.

Le Nigeria a signalé 169.074 cas d’infection en date de jeudi, tandis que l’État de Lagos continue d’être celui le plus touché, selon le Centre nigérian de contrôle des maladies (NCDC).

Agence Xinhua

Workplace