Workplace

Nigeria : 50 personnes auraient trouvé la mort dans une attaque armée contre une église

St Francis Catholic Church following an explosion in Owo Nigeria, Sunday, June 5, 2022. Lawmakers in southwestern Nigeria say more than 50 people are feared dead after gunmen opened fire and detonated explosives at a church. Ogunmolasuyi Oluwole with the Ondo State House of Assembly said the gunmen targeted the St Francis Catholic Church in Ondo state on Sunday morning just as the worshippers gathered for the weekly Mass. (AP Photo/Rahaman A Yusuf)

Les autorités locales ont annoncé, dimanche, que le bilan de l’attaque armée contre une église dans le sud-ouest du Nigeria risque de s’élever à au moins 50 personnes, dont des enfants.

Workplace
Annonces
Workplace

Ogunmolasuyi Oluwole, député de l’État d’Ondo (sud-ouest), cité par l’Associated Press, a déclaré : “Les assaillants ont visé l’église catholique Saint-François dans l’État alors que des fidèles s’y étaient rassemblés le jour de la Pentecôte”.

“Les assaillants ont ouvert le feu contre les fidèles dans l’église et ont fait détoner des engins explosifs, une attaque qui risque de faire des dizaines de morts, dont des enfants”, a-t-il ajouté.

“Au moins 50 personnes ont été tuées dans l’attaque”, a déclaré Adelegbe Timileyin, représentant de la région d’Owo de l’État à la chambre basse du Parlement.

Des vidéos circulant sur les médias sociaux montrent les corps ensanglantés des victimes dans l’église, et des personnes pleurant autour d’eux.

Les autorités n’ont pas encore annoncé de bilan officiel des victimes, et les auteurs de l’attaque de l’église n’ont pas encore été identifiés.

*Traduit de l’Arabe par Mourad Belhaj

Agence Anadolu

Workplace