Workplace

Niger : un groupe affilié à Daech revendique l’attaque du domicile du président de l’Assemblée nationale

Un groupe affilié à Daech a revendiqué l’attaque menée, dans la nuit du 11 au 12 juin courant, contre le domicile du Président de l’Assemblée nationale du Niger Seini Oumarou.

“Un détachement de sécurité des soldats du Califat a attaqué la maison du président du Parlement du Niger à Niamey, à l’aide d’armes automatiques, tuant un de ses gardes et en blessant un autre”, a indiqué le groupe terroriste “Etat islamique en Afrique de l’Ouest” dans un message publié mardi sur son site et relayé par plusieurs médias nigériens et étrangers.

Aucune réaction n’a été enregistrée du côté des autorités nigériennes à propos de cette revendication, mercredi à 17h GMT.

Dans la nuit du vendredi 11 au samedi 12 juin courant, des hommes armés non identifiés avaient attaqué le domicile privé du Président de l’Assemblée nationale du Niger Seini Oumarou.

Selon un bilan publié par le ministère de l’Intérieur, un garde national a été tué et un autre a été blessé dans l’attaque.

Le ministère de l’Intérieur avait indiqué qu’une enquête sera menée afin d’identifier les auteurs de l’attaque. Ce n’est pas la première fois que l'”État islamique” revendique des attaques au Niger.

Le même groupe avait, en effet, revendiqué l’attaque menée en septembre 2020 dans la réserve touristique de Kouré située à une cinquantaine de kilomètres de la capitale Niamey. Six humanitaires français travaillant pour l’ONG ACTED et leurs deux accompagnateurs nigériens ont été tués dans cette attaque.

Agence Anadolu

Workplace