Niger : Manifestation à Agadez contre la présence militaire américaine

Plusieurs centaines de personnes ont participé, dimanche, à une marche et un meeting à Agadez, principale ville du Nord du Niger, pour exiger le départ des soldats américains, ont rapporté des médias en ligne locaux. La manifestation a été initiée par un groupe d’organisations de la société civile.

“Soldats américains, nous n’avons pas besoin de vous chez nous”, “Soldats américains pliez bagages et rentrez chez vous”…Tels sont entre autres slogans que scandaient les manifestants sur le trajet de la marche, selon une vidéo diffusée par le média en ligne “Aïr infos” basé à Agadez.

“Malgré la présence de la base militaire américaine, les attaques terroristes n’ont pas cessé, alors que les Américains disposent de tous les moyens de surveillance”, a déploré un porte-parole des manifestants dans une déclaration lue au cours du meeting organisé à l’arène de lutte traditionnelle d’Agadez, en présence des autorités régionales.

Annonces

La base militaire américaine est située à quelques kilomètres de la ville d’Agadez.

Le samedi 14 avril courant, une autre manifestation a été organisée dans la capitale nigérienne Niamey par d’autres organisations de la société civile pour exiger le départ des soldats américains du Niger. En mars dernier, les autorités militaires nigériennes avaient dénoncé l’accord militaire entre le Niger et les États-Unis d’Amérique. La radio publique américaine “VOA” avait rapporté vendredi que Washington a accepté de retirer les soldats américains, citant une “source au fait du dossier”. Selon le même média, cette décision est le fruit d’un accord “qui avait été conclu entre le vice-Secrétaire d’État américain Kurt Campbell et des dirigeants nigériens”.

Mercredi dernier, le Premier ministre nigérien de transition Ali Mahamane Lamine Zene a été reçu en audience par des responsables du département d’État américain , en marge de sa participation aux réunions de Printemps du Fonds monétaire international (FMI) et de la Banque mondiale.

Les États-Unis d’Amérique ont plus d’un millier de soldats au Niger.

Agence Anadolu