Workplace

Niger : dix-neuf civils tués dans une attaque près la frontière malienne

Dix-neuf (19) civils ont été tués et deux autres ont été blessés dans des attaques sui ont visé trois villages nigériens situés à Tillabéri près de la frontière malienne, ont annoncé les autorités nigériennes vendredi.

“Le jeudi 24 juin 2021, entre 15h et 16h, les villages de Dan-Gazaoui 1 et 2 et de Talba, situés dans la commune de Tondikiwindi, département de Ouallam, région de Tillabéri, ont été la cible d’une attaque perpétrée par des hommes armés non encore identités”, a indiqué un communiqué du ministère de l’Intérieur publié vendredi soir et consulté par l’agence Anadolu.

Dix-neuf (19) personnes ont été tuées et deux autres ont été blessées, a précisé la même source, ajoutant que les assaillants ont incendié dix-huit (18) greniers, deux boutiques et endommagé un camion.

Condamnant un “acte lâche et criminel”, le ministère de l’Intérieur a indiqué que “les mesures sécuritaires et humanitaires ont été renforcées” dans les localités touchées par l’attaque et qu’une enquête a été ouverte pour identifier les auteurs de l’attaque.

Les villages attaqués sont situés dans l’ouest du Niger et près de la frontière malienne.

Ces derniers mois, les attaques contre les civils sont devenues récurrentes dans cette partie du Niger.

En avril dernier, dix-neuf (19) civils avaient été tués dans une attaque menée par des hommes armés non identifiés dans la localité de Gaigorou située dans la région de Tillabéri.

Quelques jours plus tôt, cent trente-sept (137) autres civils avaient été tués dans l’attaque de plusieurs villages et campements de la région de Tahoua.

Agence Anadolu

Workplace