Workplace

Niger : 19 civils tués dans une attaque près de la frontière malienne

Les autorités nigériennes ont annoncé que dix-neuf civils ont été tués et deux autres ont été blessés dans l’attaque d’un village de la région de Tillaberi, dans l’ouest du Niger, près de la frontière malienne.

“Le vendredi 20 août 2021, aux environs de 21h, le village de Theim situé dans la commune rurale de l’Anzourou, région de Tillaberi, a été l’objet d’une attaque armée menée par des individus venus à pieds, non encore identifiés”, a indiqué le ministère de l’Intérieur dans un communiqué diffusé samedi soir à la télévision publique.

“L’attaque qui a visé des populations civiles au moment où elles accomplissaient leur devoir religieux, la prière de isha’i, s’est provisoirement soldée par la mort de 19 personnes et deux blessés”, a précisé la même source, ajoutant que des “mesures sécuritaires existant dans la zone ont été renforcées” et qu’une enquête judiciaire est ouverte.

C’est la deuxième attaque enregistrée dans la région de Tillaberi en une semaine. Lundi dernier, des hommes armés non identifiés ont attaqué des civils travaillant dans des champs au village de Darey Dey situé dans la commune rurale de Banibangou, toujours près de la frontière malienne.

Au moins 37 personnes avaient été tuées, dont 13 mineurs et 4 femmes. Un deuil national de 48 h a été décrété à partir de mercredi suite à cette attaque.

Dans une déclaration publiée jeudi, les députés de la région de Tillaberi ont exprimé leur préoccupation par rapport à la situation sécuritaire dans la région.

Ils ont déploré que “92% des 409 écoles fermées au Niger pour cause d’insécurité sont dans la région de Tillaberi”, ajoutant que “les populations sont traumatisées et ont un sentiment qu’elles sont abandonnées à leur triste sort”.

Frontalière du Mali et du Burkina Faso, la région de Tillaberi est confrontée depuis 2017 à des attaques armées attribuées aux groupes terroristes opérant dans le nord du Mali”.

Agence Anadolu

Workplace