Workplace

Mondial 2022 : le Sénégal écope d’une amende et d’un match à huis clos

Le Sénégal a écopé d’une amende de 175 mille francs suisses ( 178 mille USD) et d’un match sans public pour les éliminatoires de la coupe du monde 2026, a annoncé lundi la FIFA.


Cette sanction fait suite aux incidents constatés le 29 mars au stade Abdoulaye Wade de Diamniadio lors du barrage retour de la Coupe du monde 2022 entre le Sénégal et l’Égypte.

L’instance faîtière du football mondial a rendu publiques sur son site officiel les sanctions infligées par sa commission de discipline à plusieurs équipes, dont l’Algérie pour jet de projectiles lors de son match barrage contre le Cameroun.
“L’envahissement du terrain de jeu, les jets d’objets, l’allumage de feux d’artifice, l’utilisation de pointeurs laser et d’objets pour transmettre un message qui n’est pas approprié pour un événement sportif et une bannière offensante”, selon la FIFA.

La note a rajouté la non-application des règles de sécurité existantes et le non-respect de l’ordre public dans le stade’’ comme causes complémentaires.

A l’issue du match sanctionné par une qualification du Sénégal à la coupe du monde Qatar 2022 grâce à une victoire aux penalties ( 3 à 1) après un score de parité sur l’ensemble des deux matchs, l’Égypte avait introduit une plainte demandant la disqualification du Sénégal à son profit.
Le Sénégal va disputer sa 3e coupe du monde après 2002 et 2018. Un des 5 représentants africains, il est logé dans le groupe A avec les Pays Bas, le Qatar et l’Equateur.

Agence Anadolu

Workplace