Workplace

Millenium Challenge : 500 millions de dollars pour mettre fin aux délestages

Le Conseil d’orientation et de surveillance du Millenium Challenge 2 a tenu sa deuxième session de l’année dans la matinée de ce mercredi 14 juillet, dans la salle de réunion de la Primature. Cette séance de travail, dirigée par le Président du Millenium Challenge, Mamady Sanoh, était axée sur le management, l’organisation, le recrutement et la gouvernance.

En marge de la rencontre, le Président du Millenium Challenge, Mamady Sanoh, a d’abord remercié le Premier ministre pour la salle mise à leur disposition.  Il a expliqué que cette année, le Gouvernement burkinabè a eu la grande intelligence d’axer le développement sur l’énergie.

Ce programme américain est destiné au renforcement des capacités en énergie pour arriver à ce qu’on ait des kilowattheures (KWH ) les moins chers possibles, afin de pouvoir développer l’industrie. C’est pour cela qu’un Conseil d’orientation et de surveillance a été mis en place.

« Nous avons déjà lancé un recrutement, toujours en cours, d’un Directeur Général, avec cinq de ses principaux collaborateurs. Après ce recrutement, il y en aura d’autres pour choisir les collaborateurs de la Direction Générale du Millenium Challenge du Burkina Faso », a expliqué M. Sanoh.

Selon le président du Millenium Challenge, pour ce programme, le Burkina Faso a bénéficié de plus de 500 millions de dollars. Le travail commence donc dès que la structure de pilotage sera mise en place, a-t-il rassuré.

M. Sanoh a terminé en indiquant que l’objectif du Millenium Challenge est de renforcer les capacités en énergie, de pouvoir produire, transporter et stocker l’énergie dans le but de ne plus connaitre, ni des délestages, ni des baisses de rendement dans les différentes unités industrielles, et même dans les ateliers.

Workplace