Workplace

Maroc : démantèlement d’une cellule terroriste qui planifiait des attaques dans le Royaume

Les autorités marocaines ont annoncé, mardi, le démantèlement d’une “cellule terroriste”, composée de 4 individus, affiliée à l’organisation terroriste “Daech”, dans la commune rurale de Sidi Zouine, relevant de la région de Marrakech-Safi.

“Une cellule terroriste, composée de 4 membres, âgés entre 22 et 28 ans, affiliée à Daech a été démantelée”, a déclaré le Bureau central d’investigations judiciaires (BCIJ) au Maroc, dans un communiqué consulté par l’Agence Anadolu.

La même source a ajouté que le chef de la cellule (dont le nom n’a pas été mentionné) porte la nationalité d’un pays étranger.

Cet individu planifiait de rejoindre les camps de l’organisation de Daech dans la région du Sahel, après avoir tissé des liens avec un dirigeant au sein de cette organisation.

“L’émir” de cette cellule terroriste a mis à profit ses compétences, dans le domaine de la soudure, pour fabriquer des armes blanches et des engins explosifs. Il a effectué des tests pour la confection et l’utilisation de ces matières explosives, avant d’acquérir des produits chimiques qui entrent dans la fabrication de ces engins, dans un local commercial à Marrakech, et ce, dans le cadre de la préparation de son projet terroriste à l’intérieur du Royaume, “peut-on lire dans le même communiqué.

Il convient de noter que les recherches et investigations ont révélé que les membres de cette cellule terroriste comptaient sur l’embrigadement des enfants, dans le but de répandre et généraliser l’idéologie extrémiste.

Rabat annonce de temps à autre le démantèlement de cellules terroristes, et précise que la stratégie antiterroriste a réussi à démanteler 200 cellules depuis 2003, soit une cellule par mois en moyenne.

*Traduit de l’arabe par Wejden Jlassi.

Agence Anadolu

Le titre est de ACTUALITE.BF

Workplace