Mali : près de 400 ménages déplacés après les attaques meurtrières à Ouatagouna

Les attaque meurtrières qui ont visé dimanche dernier quatre village à Ouatagouna (nord du Mali) ont poussé 386 ménages à se déplacer a indiqué, vendredi, la commission d’enregistrement mise place par le service du développement social, de l’économie solaire et de la mairie locale après les attaques.

Depuis les attaques meurtrières qui ont fait 51 morts parmi les civils, nous avons enregistré 386 ménages venus de Ouatagouna et Karou, a déclaré Boubacar Diallo président de la Commission d’enregistrement.

« Ces ménages sont logés dans des familles d’accueil à Ansongo », a précisé la même source.

« En plus de ces déplacés, d’autres familles se sont réfugiées au Niger voisin dont nous aurons le nombre dans les heures à venir », a ajouté Diallo.

En outre, le gouvernement a dépêché, jeudi, une délégation composée de six ministres au chevet des familles des victimes.

Sur place, la délégation a remis la somme de 20 millions de franc CFA soit près de 36 mille dollars et 100 tonnes de céréales aux familles endeuillées a indiqué le gouverneur de la région de Gao, le Général de Brigade Moussa Traoré.

Ce vendredi, une grande prière à la mémoire des victimes et pour une paix durable a été organisée à Gao en présence de la délégation ministérielle.

Les attaques de Ouatagouna n’ont encore été revendiquées par aucune partie.

Agence Anadolu