Workplace

Mali : L’ONU dénonce une “impunité généralisée” sur les violations des droits de l’homme

La Haute-Commissaire aux droits de l’homme de l’ONU , Michelle Bachelet, a dénoncé, mardi, une “impunité généralisée” sur les violations des droits de l’homme au Mali, en lien avec les attaques armées et les exactions contre les populations civiles.

Workplace
Annonces
Workplace

“L’augmentation des violations des droits de l’homme et des atteintes à ces droits est profondément préoccupante”, a-t-elle indiqué dans une déclaration rapportée par “Onu Info”, le site officiel d’information des Nations Unies.

“Des attaques répétées au cours des six derniers mois par des groupes tels que la Jama’at Nusrat Al-Islam wal Muslimin (JNIM) et l’État islamique dans le Grand Sahara (ISGS), ainsi que la violence intercommunautaire, ont fait des victimes”, a déclaré Michelle Bachelet, exhortant “à nouveau les autorités maliennes à briser le cycle de l’impunité et à mener des enquêtes rapides, approfondies, impartiales et efficaces sur toutes les allégations de violations des droits de l’homme et atteintes à ces droits, y compris ceux commis par l’armée”. Estimant que “l’obligation de rendre des comptes doit prévaloir pour garantir la paix”, la Haute-Commissaire aux droits de l’homme de l’ONU a invité le gouvernement malien à traduire l’engagement récemment pris par le nouveau premier ministre Choguel Maiga “à mettre fin à l’impunité” et “à prendre des mesures concrètes en vue de la mise en œuvre effective et rapide des recommandations de la Commission internationale d’enquête”.

D’après Michelle Bachelet, au cours des six premiers mois de l’année en cours, la Division des droits de l’homme et de la protection de la Mission de l’ONU au Mali (MINUSMA) a enregistré 617 atteintes aux droits de l’homme commises par des groupes armés, dont 165 homicides (147 hommes, neuf femmes, sept garçons et deux filles. “Cela représente une augmentation de quelque 37% par rapport aux 449 atteintes aux droits de l’homme, dont 121 homicides, documentés d’août à décembre 2020”, a-t-elle précisé.

Agence Anadolu

Workplace