Workplace

Mali : levée des mesures de surveillance spéciales imposées sur les anciens dirigeants de la Transition

Le gouvernement malien a annoncé vendredi soir la levée des “mesures de surveillance spéciales” imposées sur l’ancien président de la Transition Bah N’daw et son premier ministre Moctar Ouane.

“Dans le cadre des engagements pris avec la CEDEAO et conformément à la volonté des plus hautes autorités du Mali de contribuer à un apaisement du climat politique le gouvernement a accueilli favorablement la mission de bons offices du comité local de suivi de la transition comprenant la CEDEAO l’Union africaine, les Nations Unies à l’effet de trouver une solution à la situation des anciens président et Premier ministre de Transition”, explique le gouvernement dans un communiqué consulté par Anadolu.

” A l’issue des échanges le gouvernement se félicite de l’issue heureuse des démarches menées par ledit comité ayant abouti à la décision d’une levée des mesures de surveillance spéciales qui étaient mises en place”, indique le communiqué précisant que cette mesure sera effective à compter du 28 août

Le gouvernement souligne, en outre, ” la nécessité du respect des engagements pris par les acteurs concernés à faire preuve d’esprit de responsabilité d’attachement à l’intérêt national, au respect de la loi et de s’abstenir de toute action pouvant impacter négativement le bon déroulement de la transition”.

Workplace