Workplace

Mali : Le médiateur de la CEDEAO entame une mission de deux jours

Le médiateur de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO) dans la crise malienne, l’ancien Président nigérian, Goodluck Jonathan, a entamé, mardi, une mission de deux jours dans la capitale malienne Bamako.

Workplace
Annonces
Workplace

Le médiateur de la CEDEAO et sa délégation sont arrivés en début d’après-midi à l’aéroport international Senou de Bamako, ont rapporté des médias maliens.

Selon un communiqué publié par la représentation de la CEDEAO au Mali, Goodluck Jonathan est accompagné de la présidente du conseil des ministres de la CEDEAO et ministre ghanéenne des Affaires étrangères, le président de la Commission et le président de la commission politique, paix et sécurité.

“Cette mission sera appuyée par la Comité local de suivi de la transition, composé du Chef de la MINUSMA, du Chef de la MISAHEL, du Représentant résident de la CEDEAO au Mali et des Ambassadeurs du Ghana et du Nigéria”, a ajouté la même source.

La mission de Goodluck Jonathan s’inscrit dans le cadre du suivi des recommandations du dernier sommet de la CEDEAO consacré au Mali, organisé le 30 mai dernier à Accra (Ghana).

Entre autres recommandations, la CEDEAO avait exigé la libération du Président de transition Bah N’Daw, du Premier ministre Moctar Ouane et d’autres personnalités arrêtés lors des évènements du 24 mai, la nomination d’un premier ministre civil et le respect de la période de transition.

La mission de la CEDEAO est arrivée au lendemain de la prestation de serment du nouveau président de transition Assimi Goïta. Ce dernier a nommé Choguel Maïga au poste de premier ministre.

Le Mali a replongé dans une nouvelle crise politique le 24 mai dernier, avec l’arrestation du Président Bah N’Daw et du Premier ministre Moctar Ouane par des militaires. Les deux personnalités ont été contraintes de démissionner avant d’être libérées.

Agence Anadolu

Workplace