Workplace

Mali : la quasi-totalité des services paralysés par un mouvement de grève

La grève initiée lundi par l’Union Nationale des Travailleurs du Mali (UNTM) se poursuivait mardi paralysant la quasi-totalité des services publics et privés à travers le pays, ont rapporté des médias locaux.

Workplace
Annonces
Workplace

L’administration générale, des banques, écoles et services de santé sont entre autres secteurs touchés par cet arrêt de travail de cinq jours, précise la radio Studio Tamani.

Cette nouvelle grève entamée lundi fait suite à l’échec des négociations entre le gouvernement et l’UNTM, la semaine dernière, précise le même média rappelant que les revendications des grévistes portent notamment sur l’harmonisation des primes et de la grille salariale de tous les travailleurs du pays.

Cette grève pourrait causer « une perte estimée à plus d’une vingtaine de milliards de FCFA », selon des économistes, cité par le média malien.

« Cet arrêt de travail de 5 jours de l’Union Nationale des Travailleurs du Mali déclenché ce lundi aura de lourdes conséquences sur l’économie du pays », affirment des économistes. Selon Modibo Mao Macalou « une perte estimée à plus d’une vingtaine de milliards de FCFA » sera enregistrée au cours de cette grève.

L’Union nationale des travailleurs du Mali (UNTM) se dit « satisfaite ». Selon ses responsables, le mot d’ordre est largement suivi par tous les syndicats affiliés à la centrale syndicale, rapporte le même média.

Agence Anadolu

Workplace