Workplace

Mali : enlèvement de 3 employés chinois et 2 mauritaniens

Cinq agents appartenant à la société d’Assainissement et de Travaux de Transport et de Maintenance (ATTM) et à la China National Overseas Engineering Corporation (COVEC), ont été enlevé samedi à Nara dans la région de Koulikoro au nord-ouest du Mali.

Workplace
Annonces
Workplace

L’information a été confirmée, dimanche, par le commandant de brigade de la gendarmerie de Nara.

Selon la même source, les cinq agents ont été enlevés lors d’une attaque contre de les deux sociétés par des hommes armés non identifiés à 55 km du village de Kwala.

Au cours de cette attaque plusieurs dégâts matériels ont été enregistrés rapporte le commandant de brigade de la gendarmerie de Nara.

Une (1) grue, neuf (9) bennes, 1 bull, 1 citerne à goudron ont été réduits en cendre, regrette le responsable de la gendarmerie locale.

Cinq (5) véhicules 4X4 appartenant aux entreprises ont été également emportés ajoute la même source.

Des opérations de ratissage ont été engagées par des gendarmes de Mourdiah et de Kwala pour traquer les assaillants.

En 2017, le commandant de brigade de gendarmerie de Guiré dans le cercle de Nara avait été enlevé, son chauffeur tué et son véhicule emporté.

En décembre 2017, dans une vidéo publiée par le Groupe de Soutien à l’Islam et aux Musulmans, dirigé par Iyad Ag Ghaly, Mamadou Diawara est apparu affaibli.

Il demandait au gouvernement malien de « négocier avec les ravisseurs » pour sa libération.

Ce dernier est toujours détenu par ces ravisseurs.

Agence Anadolu

Workplace