Workplace

Mali : Boubou Cissé et Ras Bath inculpés pour tentative de coup d’Etat

Plusieurs personnalités civiles ont été inculpées ce jeudi par la justice malienne pour tentative de coup d’État. Six personnalités, dont l’ancien Premier ministre Boubou Cissé et le célèbre animateur radio Ras Bath sont inculpées, et cinq d’entre elles sont déjà écrouées pour tentative présumée de coup d’État selon leurs avocats, quatre mois et demi après le dernier putsch en date qui a débouché sur la transition actuellement au pouvoir.

Cette affaire, révélée en décembre avec une série d’interpellations menées par la Direction générale des services de l’État (DGSE, le renseignement malien), demeure entourée de mystère.
Le parquet de Bamako a annoncé jeudi dans un communiqué l’ouverture d’une information judiciaire contre six personnalités, dont le dernier Premier ministre avant le putsch d’août, Boubou Cissé, pour «complot contre le gouvernement, association de malfaiteurs, offense à la personne du chef de l’État et complicité».
Le juge a ordonné leur placement sous mandat de dépôt, à l’exception de Boubou Cissé, qui est «resté introuvable» selon le parquet.

Mohamed Youssouf Bathily alias “Ras Bath”

Le parquet se garde de parler de coup d’État, mais c’est bien «pour des faits (présumés) de tentative de coup d’État» que les mis en cause ont été inculpés, a souligné dans un communiqué le collectif d’avocats qui défend les personnalités mise en cause

Cette affaire survient dans une période de profonde incertitude, dans un pays plongé depuis des années dans la crise sécuritaire et politique et confronté à la propagation djihadiste, parmi d’autres défis majeurs. Après le quatrième coup d’État depuis l’indépendance en août, les militaires ont mis en place des organes de transition qu’ils contrôlent étroitement mais qui sont censés céder la place à des civils élus au bout de 18 mois.

Workplace