Workplace

Mali : assassinat du président de la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA)

Le président de la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA), Sidi Ibrahim Ould Sidati, principal groupe armé signataire de l’accord d’Alger pour la paix et la réconciliation au Mali, a été tué par balles, mardi à Bamako.

L’information a été relayée par des médias locaux maliens, dont “maliweb” et “abamako”, citant le porte-parole de la CMA, Mohamed Ould Ramadane.

Le leader de la CMA a été d’abord grièvement atteint par balles, tirées par “des hommes armés non identifiés”, à son domicile à Bamako.

Il a succombé à ses blessures après avoir été évacué à l’hôpital de la place.

Les autorités maliennes n’ont pas encore communiqué sur cet événement. Et aucune partie n’a encore revendiqué l’assassinat.

Cet assassinat intervient en pleine transition au Mali, après le coup d’Etat du 18 août 2020, ayant mis fin au mandat du président Ibrahim Boubaker Keita.

Le pays se prépare à l’organisation d’élections générales en mars 2022.

La CMA avait signé un accord de paix avec le gouvernement malien le 15 mai 2015.

Agence Anadolu

Workplace