Workplace

Mali : 30 terroristes présumés neutralisés et 1 soldat tué (Armée)

Trente présumés terroristes ont été “neutralisés” et un soldat malien tué ainsi que 2 autres blessés dans une attaque complexe à engin explosif improvisé à Hombori dans le nord et lors d’opérations de reconnaissances offensives dans les régions de Ségou et de Douentza dans le centre du pays, a annoncé vendredi soir, l’armée malienne dans un communiqué.

Selon le communiqué de l’armée, « le 19 avril 2022 aux environs de 9h30, une patrouille FAMa de sécurisation de la foire de Hombori a été visée par une attaque complexe à engin explosif improvisé téléguidé suivi de tirs d’assaillants embusqué sur les collines à l’entrée de Hombori entre le camp et la localité ».

« La réaction vigoureuse sur les lieux avec un ratissage d’envergure a donné le bilan ci-après : 1 soldat malien tué, 2 autres blessés, 1 engin complètement endommagé, 18 assaillants neutralisés, 11 AK 47 et 1 pistolet automatique récupéré, 6 motos calcinés », a indiqué l’armée dans son communiqué ajoutant que « le ratissage dans la zone a permis l’interpellation de 611 suspects ».

La même source précise qu’« à l’issue du tri effectué par la prévôté, 64 suspects terroristes recherchés ont été formellement identifiés et mis à la disposition de la gendarmerie et 1 a succombé à ses blessures. Les 546 suspects sans antécédents ont été libérés le 21 avril 2022 ».

En outre, le communiqué indique que « des reconnaissances offensives dans différents secteurs sanctuaires terroristes dans les régions de Ségou et de Douentza ont fait le bilan suivant : 3 engins explosifs improvisés détruits, 11 terroristes neutralisés dont 2 leaders et 5 poseurs d’engins explosifs ainsi que 5 suspects interpelés dont une femme présumée de nationalité nigériane tous mis à la disposition de la prévôté ».

Agence Anadolu

Workplace