Madagascar : l’opposition ne “reconnaîtra pas les résultats” de la présidentielle

L’opposition politique malgache, largement regroupée au sein d’un collectif, a annoncé vendredi soir qu’elle ne reconnaîtra “pas les résultats” du premier tour de l’élection présidentielle.

Annonces

“Nous ne reconnaîtrons pas les résultats de cette élection illégitime, truffée d’irrégularités, et nous déclinons toutes responsabilités sur l’instabilité politique et sociale qui pourrait en découler”, a annoncé le collectif de onze candidats d’opposition dans un communiqué , rapporte Africanews.

La Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) a annoncé, samedi, la réélection d’Andry Rajoelina à l’issue du premier tour de la présidentielle du 16 novembre.

Andry Rajoelina a remporté 58,95% des voix lors du premier tour du scrutin qui s’est tenu le 16 novembre, selon les résultats présentés lors d’une conférence de presse à Antananarivo.

Elu depuis 2018, il avait accédé une première fois au pouvoir en 2009 à la faveur d’une mutinerie chassant l’ex-président Marc Ravalomanana.

Agence Anadolu