Workplace

Littérature : Hamidou Zonga dans le quotidien des victimes du terrorisme

Ce samedi 23 avril 2022 a été marqué par la commémoration de la Journée Mondiale du Livre et du Droit d’Auteur (JMLDA). A l’occasion, le journaliste et écrivain Hamidou Zonga était face à la presse pour présenter son tout premier livre intitulé « Foubé ou la croisade des femmes », sorti depuis septembre 2021.

couverture de l’œuvre

« C’est un ouvrage qui traite des tristes réalités des populations déplacées internes au Burkina, qui sont toujours dans cette situation de désespoir, d’incertitude, de désarroi depuis quelques années, parce qu’elles ne savent pas où mettre la tête », a déclaré l’auteur.

Edité aux éditions « Zontibo », ce récit de 87 pages constitue une incursion dans les 5 régions les plus touchées par le terrorisme, notamment au village de Foubé, dans le Sanmatenga (région du Centre- nord). Avec le personnage principal « Shita », une petite fille de 12 ans, l’auteur aborde le rôle que jouent les forces de défense et de sécurité sur le terrain, celui de l’Etat dans sa stratégie d’assistance, et la place des organismes engagés dans la lutte contre le terrorisme.

L’auteur rend surtout hommage à la femme, qui, de par son courage et sa détermination, garde la tête haute dans la lutte anti-terroriste. « C’est surtout cela l’importance du choix du titre de l’œuvre. On a tendance à marginaliser la femme, mais cette situation d’insécurité doit permettre davantage à la femme de prendre conscience du rôle qu’elle peut jouer pour le bonheur de sa famille et de sa communauté », a-t-il laissé entendre.

Dans un élan de solidarité aux déplacés internes, Amidou Zonga entend faire parler son cœur. « Nous comptons, dans le mois de Juillet prochain, faire un don de 10% de la recette des ventes du livre. Le reste de la somme contribuera à reproduire le livre, et une version anglaise sera disponible l’année prochaine », a –t-il-assuré.

Le livre est disponible au prix unitaire de 3000 Francs dans les librairies et auprès de l’auteur.


Djamila Kambou

Workplace