Les nouveaux timbres fiscaux autocollants seront produits au Burkina Faso dans 07 mois maximum (DGI)

Les nouveaux timbres fiscaux autocollants seront produits au Burkina Faso dans sept (07) mois maximum, c’est le message publié par le service de communication de la Direction générale des impôts (DGI) dans l’après-midi de ce mardi.

Ce message intervient après une conférence de presse de l’institution dans la matinée, pour présenter le nouveau timbre fiscal de 200 FCFA.

À ce point de presse, le colonel Ouoba, le premier responsable de la Direction générale des affaires immobilières et de l’équipement de l’Etat en charge de la commande de l’ensemble des imprimés et des valeurs inactives de l’Etat dont le timbre fiscal, a soutenu que le nouveau timbre fiscal est imprimé en France. «Notre objectif était d’avoir des timbres “made in Burkina”. Nous avons fait appel à quelques imprimeries qui ont un niveau de sécurité assez élevé. Elles ont produit des spécimens tout aussi valables que ceux produits à l’étranger. Malheureusement, les timbres produits localement sont plus chers que ceux importés. Pour maintenir les prix actuels, nous avons dû recourir à un prestataire à l’extérieur notamment en France », a-t-il développé. Toutefois, il a rassuré que dans l’accord cadre d’un an signé avec le prestataire, il lui est exigé de s’implanter au Burkina Faso au plus tard le 31 décembre 2023 à travers une entreprise de droit national pour la production des timbres sur le territoire burkinabè.

Annonces