Workplace

Le Conseil de sécurité de l’ONU condamne le massacre de Solhan

Le Conseil de sécurité de l’ONU a condamné mardi les attaques contre des civils au Burkina Faso la semaine dernière, au cours desquelles plus de 100 personnes, dont des enfants, ont été tuées.

Ses membres ont exprimé dans un communiqué de presse leur sympathie et leurs condoléances les plus profondes aux familles des victimes et au gouvernement burkinabè.

Le terrorisme sous toutes les formes constitue l’une des menaces les plus graves à la paix et à la sécurité internationales, ont-ils réaffirmé, demandant à tous les pays de combattre par tous les moyens les menaces à la paix et à la sécurité internationales que font peser ces actes terroristes.

Ils ont souligné la nécessité de traduire en justice les auteurs, les organisateurs et les financiers de ces actes terroristes et ont exhorté tous les pays à agir conformément à leurs obligations en vertu du droit international et des résolutions pertinentes du Conseil de sécurité.

Avec l’Agence Xinhua

Workplace