Workplace

Le Burkina veut évaluer les actions humanitaires à l’endroit de ses quelques 2 millions de déplacés

Ceci est une déclaration du ministre de la solidarité nationale et de l’action humanitaire, Lazare W. Zoungrana, à l’occasion de la Journée mondiale de l’aide humanitaire 2022, commémorée ce 19 août.

Workplace
Annonces
Workplace

La communauté internationale commémore ce 19 août 2022, la 10ème Journée Mondiale de l’Aide Humanitaire instituée par les Nations Unies à travers la Résolution 63/139 du 11 décembre 2008, dans le but de promouvoir la survie, le bien-être et la dignité des personnes touchées par les crises ainsi que la sûreté et la sécurité des travailleurs humanitaires.

La commémoration de cette journée nous offre l’occasion de faire une halte pour évaluer les actions menées par notre pays, le Burkina Faso, en matière d’actions humanitaires à l’endroit des personnes déplacées internes qui sont au nombre de 1 902 150 à la date du 30 avril 2022.

Conformément aux dispositions de la Convention de Kampala relative à la protection et l’assistance aux personnes déplacées en Afrique, le Gouvernement du Burkina Faso avec l’appui de ses partenaires mène des actions en vue d’assurer aux personnes déplacées internes (PDI) ainsi qu’aux personnes vulnérables des communautés d’accueil, une assistance efficace.

Pour ce faire, des plans de réponses, axés notamment sur les secours d’urgence, sont élaborés chaque année pour répondre aux besoins (alimentaire, sanitaire, d’eau potable, de protection…). A titre illustratif, le Gouvernement avec l’appui de ses partenaires a procédé, le vendredi 12 août dernier, au lancement d’une vaste campagne de distribution de vivres et de cash transfert au profit de 3 376 782 personnes vulnérables et déplacées internes. Aussi, pour la réhabilitation et le relèvement de ces PDI, une stratégie est en cours de finalisation afin de leur permettre d’être plus résilientes.

La commémoration de cette journée est l’occasion pour notre pays, de célébrer le dévouement et la contribution des communautés auprès des personnes rendues vulnérables du fait de la crise sécuritaire et des aléas du climat, d’où le thème : « Il faut tout un village». Au niveau national, cette journée est célébrée sous le thème « Engagement communautaire et réponse humanitaire : comment co-créer une réponse efficace aux besoins des personnes affectées »
C’est l’occasion pour moi, au nom du Gouvernement, d’inviter les communautés à la base à persévérer dans cet esprit de solidarité et d’entraide.

Aussi, voudrais-je saluer et féliciter les vaillants acteurs du monde humanitaire qui, quotidiennement et inlassablement, œuvrent pour une promotion des droits des personnes déplacées internes et des communautés hôtes vulnérables.

Je fonde l’espoir que le processus déjà engagé par notre pays et ses partenaires dans le cadre du relèvement des PDI et des populations hôtes vulnérables ne laissera personne en marge du développement.

Bonne Journée Mondiale de l’Aide humanitaire à toutes et à tous !

Que Dieu bénisse le Burkina Faso !

Workplace