Workplace

L’Assemblée nationale renouvelée aux deux tiers, reconduit Bala presqu’à l’unanimité

Seul candidat à  sa propre succession, Alassane Bala SAKANDE a été reconduit au poste de Président de l’Assemblée nationale ce lundi 28 décembre 2020, pour un mandat de 05 ans. Sur les 127 députés, 123 ont voté « pour », 02 ont voté « contre », et 02 autres se sont abstenus.

Élu sous la bannière du Mouvement du Peuple pour le Progrès (MPP) dans la circonscription du Kadiogo, M. SAKANDE aura la lourde charge de conduire la destinée de la 8e Législature.

Deux (2) axes étaient à l’ordre du jour à la rentrée des députés. Il s’agissait de la validation des mandats des différents députés, et l’élection du Président de l’Assemblée nationale (PAN). Une séance présidée  par le bureau d’âge composé du député le plus âgé et des deux plus jeunes députés.

A l’issue de l’étape de validation des mandats, une heure de suspension a été observée pour permettre aux partis et formations politiques de se concerter afin de désigner leurs candidats. Une seule candidature a été recueillie : celle du député Alassane Bala SAKANDE. Par conséquent, tous ont été invités à s’exprimer dans les urnes. C’est avec 123 voix que le PAN sortant a été reconduit. 02 députés ont voté contre, et 02 autres se sont abstenus.

Alassane Bala SAKANDE avait été porté à la tête de l’hémicycle pour la  première fois en septembre 2017, en remplacement de Salifou DIALLO, décédé à mi-mandat de la 7e législature.

Dans son allocution, après avoir remercié ses collègues pour leur confiance, ABS, comme l’appellent les intimes, a promis de s’évertuer à être à la hauteur des attentes des Burkinabè. Il a par ailleurs invité l’ensemble des députés à toujours garder à l’esprit qu’ils sont à l’Hémicycle par le peuple et pour le peuple.

La 8e Législature compte 08 femmes élues sur les 127 députés. 41 députés (soit 32,28%) ont siégé en partie ou en totalité dans la législature dernière. Ce qui équivaut à un renouvellement à plus de deux tiers. Cependant, 60 des nouveaux députés ont déjà une certaine expérience pour avoir validé au moins un mandat et  / ou pour avoir siégé dans une des législatures antérieures. Pour les 67 autres députés entrants, c’est la toute première expérience parlementaire.

Souleymane ZOETGNANDE

Workplace