Workplace

La Police Municipale, service public le plus corrompu au Burkina en 2021 (REN-LAC)

Ce 06 décembre 2022, le Réseau national de lutte anti-corruption ( REN-LAC) a rendu public son rapport annuel sur l’état de la corruption au Burkina Faso.

Workplace
Annonces
Workplace

Et cette année, la Police Municipale garde son son rang de service public le plus corrompu au Burkina Faso.

Workplace

Le classement 2021 selon le taux de perception de la corruption, est le suivant :

  • 1er : la Police Municipale avec 51,3%
  • 2e : la Douane avec 37,3%
  • 3e : la Police Nationale avec 31,8%
  • 4e : l’Enseignement post-primaire avec 15,7%
    -5e : la DGTTM avec 15,2%
  • 6e : la Santé avec 15,2%
  • 7e : la Gendarmerie nationale avec 12,1%
  • 8e : les Impôts et le Domaine avec 10,4%
  • 9e : les Collectivités territoriales avec 9,5%
  • 10e : l’Administration générale avec 9,3%.

Sagado Nacanabo, secrétaire exécutif du REN-LAC, a souligné l’importance de combattre la corruption sous toutes ses formes, avec des sanctions remarquables.

L’élaboration du rapport s’est basée sur une enquête auprès de 3000 personnes issues de 14 villes du Burkina Faso.

Workplace