Workplace

La FAO va soutenir le Sénégal pour la promotion des emplois dans l’agriculture

Le coordonnateur du Bureau sous-régional de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) pour l’Afrique de l’Ouest, Gouantoueu Robert Guei a renouvelé lundi à Dakar le soutien et l’accompagnement de la FAO au gouvernement sénégalais dans ses efforts pour une promotion rapide de l’emploi et de l’employabilité des jeunes hommes et femmes dans les métiers de l’agriculture.

La FAO renouvelle son soutien et son accompagnement au gouvernement du Sénégal qui ne cesse de déployer d’innombrables efforts pour une mise en œuvre efficace et efficiente de la vision du président sénégalais Macky Sall pour une promotion rapide de l’emploi et de l’employabilité des jeunes hommes et femmes dans les métiers de l’agriculture, a-t-il déclaré.

Il intervenait lors de la cérémonie de signature d’un accord de partenariat pour la mise à l’échelle du Programme d’accélération du modèle d’Insertion des jeunes agripreneurs (MIJA) entre la FAO et le Fonds de financement de la formation professionnelle et technique.

M. Guei a rappelé, à cette occasion, que la crise de COVID-19 avait affecté différents secteurs de l’économie nationale et exacerbé la situation de précarité, voire de perte d’emplois, pour une bonne majorité de jeunes.

“Le Sénégal dispose pourtant d’un remarquable potentiel de son secteur agro-sylvo-pastoral et halieutique lui permettant de tirer profit des opportunités d’emplois agricoles comme non agricoles”, a-t-il poursuivi.

Selon lui, la dynamique de reconstruction et de valorisation des systèmes de production agricole est un gage d’une bonne exploitation des chaines de valeur agricoles pour favoriser l’employabilité des jeunes.

“Nous sommes tous convaincus que la création massive d’emploi dans les terroirs avec l’implication des acteurs locaux va apporter des réponses pertinentes au chômage de jeunes, stimuler l’investissement privé national et étranger, renforcer la résilience de l’économie et placer l’économie sénégalaise sur un sentier de croissance plus élevé”, a soutenu le représentant de la FAO au Sénégal.

Il a également assuré que la mise en œuvre de cet accord de partenariat allait permettre de former et d’insérer environ plus de 15.000 jeunes femmes et hommes. 

Agence Xinhua

Le titre est de ACTUALITE.BF

Workplace