Workplace

La Cour constitutionnelle sud-africaine accepte d’entendre la requête de Zuma

La Cour constitutionnelle sud-africaine a épargné la prison à l’ancien président Jacob Zuma en acceptant sa demande urgente et en fixant l’audience au 12 juillet.

Workplace
Annonces
Workplace

“L’audience se déroulera sur une plateforme virtuelle. Les instructions seront publiées en temps voulu”, a indiqué Dunisani Mathiba, greffier par intérim de la Cour constitutionnelle.

La Cour constitutionnelle d’Afrique du Sud a condamné M. Zuma mardi à 15 mois de prison pour outrage à la Cour. Il avait cinq jours pour se présenter au poste de police afin d’être conduit en prison pour commencer à purger sa peine.

Il a déposé une demande urgente auprès de la Cour constitutionnelle pour qu’elle annule son ordonnance.

La sentence a été prononcée après que M. Zuma a refusé de se conformer à l’ordonnance de la Cour qui l’avait enjoint de se présenter et de témoigner devant la Commission d’enquête anti-corruption.

Agence Xinhua

Workplace