Kossyam : la sous-SG de l’ONU discute d’agriculture et de reconstruction

Le Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, a reçu en audience, lundi, la Secrétaire exécutive de la Commission économique pour l’Afrique des Nations Unies (CEA), Vera Songwe, qui a présenté un programme agricole et foncier de reconstruction des villes, a-t-on appris de source officielle.
Les échanges entre Roch Marc Christian Kaboré et la Secrétaire exécutive de la CEA ont concerné le développement de l’agriculture, l’urbanisation, et les questions sociales, notamment l’aide aux personnes vulnérables que sont les femmes et les enfants, indique la Présidence du Faso dans un communiqué.
« Nous pensons qu’un programme agricole et foncier de reconstruction des villes, de création d’emplois en ajoutant la ZLECAF ( zone de libre-échange continentale africaine, NDLR), pourrait vraiment relancer l’économie post-covid » a indiqué la Secrétaire exécutive de la Commission économique pour l’Afrique.
Selon Vera Songwe, cet entretien avec le Président du Faso a été également une occasion pour « féliciter Roch Marc Christian Kaboré pour la bonne conduite de l’économie », indique le communiqué de la Présidence Burkina Faso.
Selon la même source, la diplomate onusienne a souligné que malgré l’impact de la Covid-19, le Burkina Faso est l’un des pays qui est en train de vivre une reprise économique.
Pour maintenir cette relance économique, le président du Faso a insisté sur la nécessité de créer des emplois pour les jeunes, et de profiter de la ZLECAF, ce marché intracontinental africain, a rapporté Vera Songwe.
Elle a également exprimé la solidarité des Nations Unies avec le Burkina Faso après une série d’attaques terroristes ayant fait 147 morts entre vendredi et samedi dans le Sahel.
« Au nom des Nations Unies, au nom de notre Secrétaire général, nous avons voulu d’abord présenter nos condoléances pour ce qui s’est passé à Solhan, et dire que toute la communauté internationale, et évidemment les Nations Unies, étaient aux côtés du peuple burkinabè », a déclaré Songwe à sa sortie d’audience.
Le Bureau sous-régional pour l’Afrique de l’Ouest de la Commission Économique des Nations Unies (BSR-AO/CEA) est basé à Niamey, au Niger.
Il couvre l’ensemble des 15 États membres de la Communauté Économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) : le Bénin, le Burkina Faso, le Cabo Verde, la Côte-d’Ivoire, la Gambie, le Ghana, la Guinée-Bissau, la Guinée, le Libéria, le Mali, le Niger, le Nigeria, le Sénégal, la Sierra Leone et le Togo.
L’objectif principal du bureau est de contribuer à la réalisation de la transformation structurelle pour un développement inclusif et durable en Afrique de l’Ouest, en se concentrant sur les dynamiques démographiques pour le développement.

Avec l’Agence Anadolu