Justice : les avocats burkinabè partent en grève du 4 au 8 juin 2024

Dans une lettre circulaire datée du 3 juin 2024, et dont ACTUALITE.BF a obtenu copie, le Bâtonier de l’Ordre des Avocats du Burkina, Maître Siaka NIAMBA, a appelé l’ensemble des avocats burkinabè à un arrêt de travail du 4 au 8 juin 2024.

Annonces

“Statuant sur les recommandations de l’Assemblée Générale Extraordinaire du 3 juin 2024, le Conseil de l’Ordre, en sa séance extraordinaire du même jour, a décidé de l’arrêt de travail par tous les Avocats du Burkina Faso pour compter du mardi 4 juin 2024 au samedi 8 Juin 2024 inclus, sur toute l’étendue du territoire national”, rappelle la lettre circulaire.

Selon la note, cette grève vise à demander :

“-Le respect des règles régissant la procédure pénale au Burkina Faso à l’égard de toute personne mise en caus l’application de l’article & du Règlement N 05/CM/UEMOA du 25 septembre 2014 relatif à l’harmonisation des règles régissant la profession d’Avocat dans l’espace UEMOA ;

-et le respect et l’exécution des décisions de justice par l’Etat à l’égard de toute personne”.

“Sans ces impératifs, notre mission et celles de l’Etat de droit sont vaines”, déclare Maître NIAMBA. Et d’ajouter : “A cet effet, les Avocats devront, au cours de cette période, s’abstenir d’occuper ou de participer aux audiences devant toutes les juridictions sans exception, ainsi que les organismes à caractère juridictionnel”.