Workplace

Justice : Idrissa Nogo condamné pour diffamation sur Harouna Kaboré

Idrissa Nogo, journaliste et homme politique, a été condamné ce mardi 07 juin par le Tribunal de grande instance de Ouagadougou, pour des faits de diffamation sur l’ancien ministre en charge du commerce, Harouna Kaboré. Il a été comdamné au paiement de deux millions de francs CFA d’amende, assorti de sursis, et au paiement d’un million de francs de dommages et intérêts.

Workplace
Annonces
Workplace

Dans une émission sur la télévion privée LCA diffusée le 30 janvier 2022, M. Nogo avait accusé nommément Harouna Kaboré et deux autres personnalités du régime déchu de Roch Kaboré, d’avoir plagié un projet de salon textile de Abdoulaye Mossé, et d’avoir détourné le site d’implantation d’une usine de transfornation de noix d’anacarde. Il avait même déclaré detenir des preuves à ce sujet.

Au procès tenu le 24 mai 2022, Idrissa Nogo s’est contenté de dire qu’il est en lui-même une preuve, vu qu’il est journaliste de profession.

Workplace