Journées parlementaires UPC à Bobo : la Cohésion sociale et la Cohabitation au cœur des travaux

Ce samedi 11 septembre 2021 ont eu lieu à la Maison de la Culture de Bobo-Dioulasso, les travaux des premières Journées parlementaires du groupe parlementaire Union pour le Progrès et le Changement (UPC). Ces journées étaient placées sous deux thèmes : « La consolidation de la cohésion sociale pour le renforcement de la gouvernance : enjeux, défis et perspectives » et « La cohabitation et le jeu des alliances en politique : quel enjeux et défis pour la gouvernance démocratique? »

Cette activité se voulait un cadre de réflexion sur la prévention des conflits intercommunautaires et des conflits entre partis politiques, et une tribune de promotion de cohabitation pour un ancrage démocratique.

Le Président du parti, Zéphirin Diabré, a assisté aux travaux. Ont également pris part à la cérémonie d’ouverture, les représentants des groupes parlementaires MPP, RDJ, NTD, CDP et PJRN. Ces derniers n’ont pas manqué de saluer la pertinence des thèmes choisis.

Visite à la Sn-Citec, en marge des travaux


Le président du Groupe parlementaire UPC a, lui, salué la présence et les allocutions des représentants de tous les groupes parlementaires. Une première dans l’histoire parlementaire récente du Burkina, à en croire Amadou Diemdioda Dicko. « C’est la cinquième fois que je préside un groupe parlementaire et que je vois l’ensemble des groupes parlementaires présents aux journées parlementaires d’un autre. Ça veut dire qu’il y a un grand changement. L’on ne se regarde plus en chiens de faïence. Nous comprenons que notre rôle est de renforcer la démocratie pour que le peuple entier en profite», a-t-il affirmé.

Deux politologues ont décortiqué les thèmes des journées parlementaires. Il s’agit de Dr Thomas Ouédraogo et de Dr Abdoul Karim Saïdou.

Pour les députés UPC, il est impératif que chaque Burkinabè apporte sa contribution en vue de réconcilier les filles et fils du pays. Une réconciliation qui doit se faire, selon eux, dans la justice et la vérité.
C’est ainsi que des recommandations ont été faites par les députés pour une meilleure gouvernance et pour le retour d’un Burkina de paix.


Les députés du parti du lion plaident ainsi pour une réconciliation effective de tous les Burkinabè de l’intérieur et de l’extérieur, dans de brefs délais, pour la disposition à la disposition des Forces de défense et de sécurité, de meilleurs matériels, et des sillons forts de patriotisme.


En marge de ces journées parlementaires, les députés UPC ont rendu visite aux forces vives de la ville de Sya. Ils ont également visité certaines unités industrielles de Bobo, notamment la SAP Olympique et la SN-CITEC.

Gibran MILLOGO, correspondant de ACTUALITE.BF dans les Hauts-Bassins