Workplace

Jeûne du Ramadan : le CDP exprime sa solidarité aux fidèles musulmans

Dans l’optique d’apporter leur soutien aux fidèles musulmans dans cette période de jeûne du Ramadan, le Congrès pour la Démocratie et le Progrès (CDP), a rendu visite à plusieurs associations islamiques. Une délégation dirigée par le Président du parti Eddie KOMBOIGO, a fait le tour de ces associations à Ouagadougou ce 24 avril 2021.

Eddie KOMBOIGO et sa délégation, dans leur marathon de bienfaisance, ont été accueillis à la Fédération des Associations Islamiques du Burkina (FAIB) et également dans les locaux des associations islamiques telles que le Mouvement Sunnites, le CERFI et l’AEEMB. À chaque étape de ces visites, la délégation a offert un lot de sucre au différentes associations pour agrémenter la rupture du jeûne des fidèles.

Pour Eddie KOMBOIGO, cette initiative s’inscrit dans la tradition du CDP qui accompagne chaque année les fidèles musulmans dans l’accomplissement du quatrième pilier de l’islam. «L’islam a largement contribué au vivre-ensemble et à la cohésion sociale au Burkina Faso, et à chaque fois qu’il y a des soubresauts politiques, nous demandons aux musulmans de prier pour nous. Ils ont contribué aux élections passées par leur prière, et tout s’est bien passé. Il n’y a pas eu de heurts post électoral», a-t-il déclaré avant d’ajouter que ce geste symbolique témoigne chaque année de la reconnaissance du CDP à la communauté.

photo de famille de la délégation du CDP et de la FAIB

Les bénéficiaires n’ont pas manqué de saluer l’initiative du parti de “l’épi et de la daba» et de formuler des bénédictions à leur endroit. Le président de la FAIB, El hadj Oumarou Zoungrana, a remercié les visiteurs du jour pour leur initiative : « Ça nous fait plaisir de les recevoir à la fédération, et ce n’est pas leur première fois. A chaque Ramadan, ils viennent toujours nous rendre visite, et ils ne viennent pas les bras vides. On ne peut que les remercier pour le geste. Qu’Allah les récompense! ».

Les différentes associations ont assuré que ces dons iraient à qui de droit. « Ils ont apporté du sucre pour les personnes vulnérables de notre communauté. Nous assurons que ce don va parvenir aux ayants droit», a laissé entendre El Hadj Aminou Ouédraogo, président du bureau exécutif national du CERFI.

Workplace