Israël rappelle son ambassadeur en Afrique du Sud

Israël a rappelé, lundi soir, son ambassadeur en Afrique du Sud, Eliav Belotserkovsky, pour des consultations à la suite des dernières déclarations de hauts responsables de ce pays africain.

Annonces

Dans un bref communiqué publié sur son compte sur la plateforme X, le porte-parole du ministère israélien des Affaires étrangères, Lior Hayat, a déclaré : “À la lumière des récentes déclarations faites par l’Afrique du Sud, l’ambassadeur israélien a été rappelé pour consulations”.

Le ministère israélien des Affaires étrangères n’a pas répondu à ces déclarations, mais le journal israélien Yediot Aharonot a affirmé que l’ambassadeur ”a été rappelé sur fond de soutien de Pretoria au Hamas et ses condamnations vis-à-vis d’Israël”, sans donner de plus amples détails.

Vendredi, la Cour pénale internationale a annoncé que l’Afrique du Sud, la Bolivie, le Bangladesh, les Comores et Djibouti ont déposé une demande d’enquête sur les attaques israéliennes contre Gaza.

Selon le Statut de Rome, un État membre de la Cour peut s’adresser au Bureau du Procureur pour enquêter sur des crimes commis sur le territoire d’un autre État membre.

Jeudi, le parti Congrès national africain, au pouvoir en Afrique du Sud, a exprimé son soutien à une décision parlementaire appelant à la fermeture de l’ambassade israélienne dans le pays.

Le 10 novembre courant, l’Afrique du Sud a annoncé la convocation de l’ambassadeur israélien dans la capitale Pretoria, pour protester contre les attaques israéliennes sur Gaza.

Depuis qu’Israël a commencé à bombarder Gaza le 7 octobre dernier, à la suite d’une attaque surprise du Hamas, plus de 13 300 Palestiniens ont été tués, dont plus de 5 600 enfants et 3 550 femmes, et plus de 30 000 autres blessés, selon les derniers chiffres du gouvernement à Gaza.

*Traduit de l’arabe par Hajer Cherni

Agence Anadolu